La liberté d’expression est-elle sans limite ?

Une conférence de frère Ignace Berten, op

Couverture Charlie HebdoSuite au massacre de toute une partie de l’équipe de rédaction de Charlie Hebdo le 7 janvier 2015, beaucoup de questions ont été posées concernant la liberté d’expression. Peut-on tout dire dans les paroles ou dans les images ? Ces questions continuent à être présentes et débattues. À ce sujet, en simplifiant, deux tendances s’expriment. Pour la première, dans une société démocratique et d’État de droit, tout est permis sauf ce qui est explicitement interdit par la loi, et il en va ainsi pour la liberté d’expression. On ne peut donc en aucun cas limiter celle-ci si ce n’est pas illégal. Liberté d’expression et liberté de presse doivent donc être défendues inconditionnellement dans le cadre de la légalité. C’est en gros la position officielle, en Belgique, du CAL. Pour la seconde tendance, ce critère est évidemment déterminant, mais il y en a un autre complémentaire qui est celui de la responsabilité citoyenne et politique et de la responsabilité éthique, responsabilité qui peut nuancer la liberté d’expression. Tous trois, à partir d’horizons différents, nous nous situons sur cette seconde ligne. Notre soirée ne consistera pas en un débat contradictoire entre nous, bien que chacune et chacun nous nous exprimons à partir de notre horizon convictionnel propre. La contradiction peut éventuellement être portée par la salle dans le débat qui suivra.

Télécharger le texte de la conférence
Posté dans Libres propos
Tags : , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*