« La puissance de la joie » – Frédéric Lenoir

"La puissance de la joie" Frédéric Lenoir, couvertureIl me semble qu’il y a deux manières de réagir face à des auteurs comme Frédéric Lenoir et à des livres tels que La puissance de la joie. Soit, on se contente de feuilleter et de lire la quatrième de couverture, cela suffit : on comprend tout de suite qu’il s’agit d’une pseudo philosophie très édulcorée, doublée d’un syncrétisme mêlant Jésus à Nietzche, en passant par le bouddhisme et le taoïsme, le tout saupoudré d’un peu d’hindouisme. Ce livre traite donc de spiritualité comme chemin vers le bien-être.

Et l’on sourit …

Oui mais ! On peut aussi prendre conscience du succès de ce genre de littérature et d’auteurs (et il y en a bien d’autres), qui sont sans nul doute utiles dans le parcours spirituels de beaucoup. Cela doit nous dire quelque chose sur notre époque de grande confusion, et sur une soif spirituelle qui manifeste un grand vide, résultant d’une méconnaissance de Dieu et d’une déception du catholicisme, mal informé.

Face à ce catharisme actuel, où l’accomplissement de soi (cette idolâtrerie des temps modernes), nous est présenté comme la clé du bonheur, nous devrions retrousser nos manches et nous passionner pour les rencontres, les échanges, les discussions.

Frédéric Lenoir, La puissance de la joie, Fayard 2015. ISBN 978-2-213-66135-3

Dominique Lawalrée, op

Posté dans En librairie
Tags : ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*