De grands absents à Knokke à la Fête de saint Dominique

Chris, frère Eugenio et Michel Linder

Chris, frère Eugenio et Michel Linder, alors Président vicarial des fraternités de Belgique-Sud, novembre 2004.

Le 8 août de cette année n’était pas seulement la fête de saint Dominique mais aussi un moment exceptionnel, celui de l’engagement dans les fraternités laïques dominicaines de 14 laïcs de la Dominikaanse Familie Vlaanderen (DFV). Toutefois, il manquait à cette célébration plusieurs grandes figures que personne n’a pu voir avec les yeux de la chair, même s’ils étaient certainement là dans la réalité du cœur et la communion entre le Ciel et la terre.

Il s’agit du frère Gerard Braet, qui a longuement accompagné les laïcs dominicains de Flandres en tant qu’assistant provincial de la DFV et qui est décédé en juillet de l’année dernière, précédé quelques mois plus tôt par Guido Van Damme qui a beaucoup œuvré pour que ce jour d’engagement advienne. Une autre grande absente était Chris Van Croonenborch, ancienne secrétaire et trésorière de la DFV il y a une vingtaine d’années, qui a été appelée « la mère de la Dominikaanse Familie Vlaanderen » tant son rayonnement était grand. Chris, qui est décédée d’une crise cardiaque à Borgerhout (Anvers) à l’âge de 58 ans le 3 février 2005, était notamment aussi secrétaire de la revue Dominicaans Leven. Mariée, mère de quatre enfants, il y a peu d’initiatives pastorales ou sociales à Anvers ou en Flandre auxquelles elle n’ait pas été associée. Au moment de son décès, elle était à son ordinateur en train de méditer l’Evangile du dimanche pour en rédiger un commentaire.

Bénédicte, Chris & Guido

Couvent dominicain de Walberberg, juin 2004
Bénédicte, Chris et Guido devant le stand belge.

Sensibilisée à la dimension européenne et internationale du laïcat dominicain, Chris a participé à l’Assemblée européenne des fraternités dominicaines à Fognano, Italie, dès 2001, mais sans droit de vote puisque la DFV était un groupe ne relevant pas de la Règle de Montréal. Chris a participé aussi à l’Assemblée européenne des fraternités à Walberberg, Allemagne, en juin 2004. C’est en vue de l’Assemblée de Walberberg que Fr Eugenio Boleo, alors assistant vicarial des fraternités de Belgique-sud, prit l’heureuse initiative d’organiser au couvent de Bruxelles une réunion de préparation entre la délégation flamande et la délégation francophone, composée de Chris, du Fr. Gerard, de Bénédicte Jerebzoff et de Guido Van Damme. Cette collaboration et ces échanges se poursuivirent pendant toute l’Assemblée et furent le point de départ non seulement d’une amitié personnelle et d’un rapprochement entre laïcs francophones et néerlandophones mais aussi d’une réflexion sur la notion d’engagement dans l’Ordre dominicain et l’intégration des fraternités dans l’Ordre. Le grain de sénevé semé en terre est aujourd’hui en train de devenir un bel arbre. Laus Deo !

Bénédicte Jerebzoff, op

Posté dans Vie dominicaine
Tags : , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Site international des Dominicains