Echo de l’évangile : Une porte discrète ouverte sur l’Amour

A propos de Luc 13, 22 à 30

Si vous demandez à Jésus « combien seront sauvés ? » il vous indique comment y parvenir. Ce chemin d’Amour n’est pas un chemin facile. Il nous oblige à faire des choix

Comme dans nos vies amoureuses, c’est un chemin étroit parsemé de modestie, d’humilité,… Il ne suffit pas d’être un époux comme il faut en société pour être heureux dans notre vie affective. Il ne suffit pas d’un coucou de temps en temps quand nous en avons envie,… Il en est de même pour notre vie de chrétien, il ne suffit pas de dire que j’ai rempli tous mes devoirs de catholique, de baptisé,…

L’affirmation « nous avons mangé et bu devant toi, et c’est sur nos places que tu as enseigné » ne suffit pas. Il faut s’engager : manger et boire avec lui et il faut ouvrir nos cœurs afin qu’il puisse y enseigner sa parole.

La vie avec Jésus, comme avec nos compagnons de vie, est loin d’être une routine. Comme Marthe et Abraham, nous devons notamment être capable d’une hospitalité sans limite surtout face à l’imprévu et, comme Marie, de nous asseoir pour écouter les Paroles de Jésus avec attention et cœur. Cette manière de vivre d’entrer dans nos profondeurs de nos cœurs peut nous aider en toute modestie et humilité à entrer par « la porte étroite ». Elle est discrète pour ne rien nous imposer mais nous aide à être nous-même au plus profond de nous pour atteindre une vraie joie sans publicité, contrairement à d’autres voies, portes, grandement ouvertes.

Le chemin à emprunter est ouvert à tous, il est œcuménique, sans élitisme. Jésus veut que nous soyons acteurs de nos vies, acteurs de cette merveilleuse histoire d’amour,…

Dominique van duyse

Posté dans Apostolat
Tags : , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*