Archives du site

Déclaration des fraternités belges – Statement from Belgian fraternities

Knockin' on Heaven's Door galerie Flickr de Franck Michel

La Turbie, porte de l’église

[English version below]

A frère Bruno Cadoré o.p., Maître de l’Ordre
A frère Alain Arnould o.p., Socius pour l’Europe du nord, l’Europe de l’ouest et le Canada
A frère Rui Carlos Antunes e Almeida Lopes o.p., Promoteur général du laïcat
A frère Philippe Cochinaux o.p., Prieur de la Vice-province Saint Thomas d’Aquin en Belgique
Aux membres des Fraternités laïques dominicaines et à leurs assistants religieux.

Chers frères et sœurs en Saint Dominique,

A l’occasion de la 10e Assemblée européenne des Fraternités laïques dominicaines qui s’est tenue du 4 au 8 Octobre 2017 à Fatima, Portugal, la Vice-province de Belgique a déposé une motion relative à l’accueil des personnes « dites » en situation irrégulière dans les fraternités (Version françaiseEnglish version).

Dans sa réponse d’octobre 2017 (version françaiseEnglish versionversión en español), le Conseil européen, au nom de l’Assemblée, « propose officiellement à chaque Province de réfléchir durant un an à cette motion afin de pouvoir apporter et partager lors de l’Assemblée Internationale des Fraternités Laïques Dominicaines les expériences et réflexions de chaque province ».

A quelques jours de l’événement, notre Vice-province souhaite répondre à cette invitation et partager, dans la déclaration ci-annexée, ce qui se vit au sein de ses fraternités. Nous le faisons sans intention polémique, avec un grand respect pour les diverses sensibilités qui s’expriment à ce sujet et dans l’unique objectif de nourrir la réflexion des instances de l’Ordre qui souhaiteraient se saisir du sujet.

En vous remerciant d’avance de la bienveillante attention que vous accorderez à la présente, nous vous serions reconnaissants de la diffuser très largement et restons à l’écoute de vos questions et réactions.

Bien fraternellement,

Vice-province Saint Thomas d’Aquin en Belgique
Pour le Conseil vice-provincial
Ludovic Namurois, o.p.
Président


To:
Br. Bruno Cadoré o.p., Master of the Order
Br. Alain Arnould o.p., Socius for Northwestern Europe and Canada
Br. Rui Carlos Antunes e Almeida Lopes o.p., General Promoter for Laity
Br. Philippe Cochinaux o.p., Prior provincial of the St Thomas Aquinas Vice-Province of Belgium
Members of Lay Dominican Fraternities and their religious assistants

Dear brothers and sisters in Saint Dominic,

On the occasion of the 10th European Assembly of Lay Dominican Fraternities which took place in Fatima, Portugal from 4 to 8 October 2017, the Vice-Province of Belgium submitted a motion about welcoming people in so-called irregular situations into lay Dominican fraternities. (Version françaiseEnglish version)

In its reply of October 2017 (version françaiseEnglish versionversión en español), the European Council of Lay Dominican Fraternities, on behalf of the Assembly, « formally proposed to each Province to reflect on this motion for one year so that it can bring and share the experiences and reflections of each Province at the International Assembly of the Lay Dominican Fraternities ».

As the International Assembly is drawing nearer, our Vice-Province would like to respond to this invitation and share what is experienced in our fraternities in the hereby annexed statement. We do this without any intention of feeding a polemic and with utter respect for the various shades of opinion expressed on this subject, with the sole purpose of bringing food for thought to the Dominican authorities that might want to look into this issue.

Thanking you for your kind attention, we would be grateful for the widespread distribution of our statement and look forward to receiving your questions and responses.

Fraternally yours in St Dominic,

St Thomas Aquinas Vice-Province of Belgium
On behalf of the Lay Dominican Vice-Provincial Council
Ludovic Namurois, o.p.
President

[PhotoCC]

Tags : , , ,

Gaudete et Exsultate

François : Gaudete et Exsultate

Qu’est-ce qu’un saint ? Dans sa nouvelle exhortation apostolique, intitulée Gaudete et Exsultate et publiée le 9 avril, le pape François a voulu rendre accessible au grand public la notion catholique de sainteté.

« Il ne faut pas s’attendre, ici, à un traité sur la sainteté », prévient le pape François dès les premières lignes de son exhortation apostolique Gaudete et Exsultate, publiée lundi 9 avril. Et il tient ses promesses : le document de 128 pages est écrit dans un langage étonnamment accessible. Comme dans son tout récent livre Dieu est jeune (Robert Laffont – Presses de la Renaissance, 2018), il y tutoie son lecteur, une familiarité qui s’explique en grande partie par sa langue maternelle, l’espagnol, où le « tu » est très courant, comme en anglais. En somme, on croirait presque tenir entre les mains un de ces livres jaunes et noirs de la collection « pour les nuls ».


Tags : , , ,

Pierre Claverie o.p. – Eléments biographiques

Monseigneur Pierre Claverie

Le pape François a approuvé le 26 janvier 2018 la reconnaissance du martyre de Mgr Pierre Claverie et de 18 autres religieux et religieuses, parmi lesquels les moines de Tibhirine. Cette reconnaissance ouvre la voie à leur béatification. C’est l’occasion pour Bénédicte Jerebzoff de la fraternité Fra Angelico de revenir sur la vie de cette personnalité dominicaine hors du commun dans un long article que nous vous proposons en téléchargement au format pdf.


Tags : , , ,

Exhortation apostolique « Amoris Lætitia »

Exhortation apostolique "Amoris Lætitia"

Signée par le pape François le 19 mars et publiée officiellement le 8 avril 2016, voici l’intégralité de l’exhortation apostolique post-synodale Amoris Lætitia (« La joie de l’amour »), « sur l’amour dans la famille », qui marque l’aboutissement de deux ans de travaux du synode des évêques sur les questions de pastorale familiale.

Télécharger le texte intégral

Tags : , , , , , , , ,

Le synode sur la famille : Priorité à l’approche pastorale et ouverture aux interprétations divergentes

Suite aux deux analyses proposées après la première session du synode, « Miséricorde et doctrine : Enjeux théologiques et ecclésiologiques du synode sur la famille » (novembre 2014), et à mi-chemin entre les deux sessions : « Synode sur la famille : ouvertures ou blocages ? » (juin 2015), je propose ici quelques éléments d’analyse 1 d’abord du chemin accompli entre les deux sessions du synode (octobre 2014 et octobre 2015) 2 et ensuite du travail effectué au cours de cette seconde session et du résultat offert dans le rapport final. Comme je l’ai fait pour les deux premières études, je m’attache en particulier à la question de l’accès ou non à la communion des personnes divorcées et remariées. Cette question n’est pas, rappelons-le, l’objet principal du travail du synode ni, très loin de là, le centre de son message. Mais, comme l’a fait remarquer le cardinal Schönborn, le 23 octobre, veille du vote final, « elle comporte, il est vrai, un caractère emblématique 3. »

Télécharger la version intégrale du document

Fr. Ignace Berten, OP

Notes:

  1. Mes sources sont principalement : le site du Vatican, vatican.va et press.vatican.va, le site Zenit, les sites Cathobel, La Croix et le site Urbi & Orbi, le site Global Pulse Magazine, Sandro Magister et le site Chiesa. À partir de ces diverses sources j’ai aussi cherché les documents originaux quand ils étaient cités. J’ai souvent traduit les textes moi-même.
  2. Pour faire le lien, je reprends l’un ou l’autre élément du deuxième rapport.
  3. Interview dans Le Figaro, 23.10.15.

Tags : , , ,

Synode : la version française du rapport final est disponible

Le journal La Croix s’est associé à La Documentation catholique afin de publier l’intégralité du texte du rapport final du Synode sur la famille. Ce dernier est désormais disponible en français.

Télécharger le document

Tags : , ,

Synode sur la famille : une relecture par fr. Bruno Cadoré

Le fr. Bruno Cadoré, Maître de l’Ordre des Prêcheurs et Mgr Gérald Cyprien Lacroix, Cardinal archevêque de Québec relisent le Synode sur KTO.


Tags : , , , , ,

Synode sur la famille : ouvertures ou blocages ?

Synode sur la famille : ouvertures ou blocages

En novembre 2014, j’ai publié une étude sur le synode sous le titre « Miséricorde et doctrine : enjeux théologiques et ecclésiologiques du synode sur la famille« . Nous sommes à mi-parcours du temps qui sépare la première de la seconde session de ce synode. J’essaie ici de faire le point sur la préparation de cette dernière.

Les controverses et affrontements qui ont eu lieu avant et pendant le synode, qui se sont focalisées sur la question de l’accès des divorcés remariés à la communion eucharistique, ne se sont pas apaisés. Bien au contraire. Elles ont même parfois pris un ton plus violent. Je reste convaincu qu’il s’agit là d’une question paradigmatique dont la réponse conditionnera l’approche possible concernant d’autres dossiers difficiles : contraception, union homosexuelle, polygamie…

Il y a cependant plusieurs éléments nouveaux : des pétitions adressées au pape ou aux évêques pour qu’ils maintiennent fermement la doctrine de l’Église ; des rencontre entre évêques de différents pays en préparation de la prochaine session du synode ; et différentes études théologiques nouvelles en appui tant des opposants à tout changement que des promoteurs d’un changement dans la pratique de l’Église.

J’avais exprimé une conviction dans ma première étude : une pastorale de miséricorde, dans cette question précise, n’est pas possible de façon cohérente sans changement de doctrine. Les débats et controverses en cours me confirment dans cette conviction.

Je suis aussi convaincu, et on touche là à une difficulté majeure, que la doctrine dite unanime à travers toute l’histoire de l’indissolubilité du mariage sacramentel ne peut rester indemne dans la perspective d’une ouverture à la communion sacramentelle pour les divorcés remariés : elle demande à être réinterprétée radicalement en termes d’appel éthique et d’exigence spirituelle, mais non en termes de norme de type canonique.

En conclusion j’essaie de d’imaginer les différentes réponses possibles qu’apportera le synode, dans une ligne d’ouverture ou de ce que je considère comme un blocage, et les différentes réponses qui pourraient être celles du pape François.

Le synode sur la famille qui est en cours et est entre ses deux sessions, suscite des attentes, des espoirs, et des craintes. Mais aussi de nombreuses controverses publiques au sein de l’Église. Où en est-on aujourd’hui ?

L’analyse que je propose ici essaie d’être aussi objective que possible, en donnant l’écho des diverses positions sans les déformer ou les simplifier. Mais je ne suis pas neutre : ce rapport est aussi un plaidoyer pour le changement.

Depuis l’annonce du synode, trois réalités concernant la famille sont l’objet de questionnement et largement de controverses en ce qui concerne les deux derniers : la contraception (et la remise cause de la doctrine d’Humanae Vitae), l’accueil des divorcés remariés par l’Église et leur accès à la communion, les homosexuels et la relation homosexuelle. Les débats les plus vifs concernent les divorcés remariés. Il y a lieu de se demander pourquoi et quels sont les enjeux de ce débat.

Dans une première partie, je situerai rapidement l’évolution de la conjoncture ecclésiale de Vatican II à aujourd’hui, puis je ferai un bilan de la première session du synode 1, pour faire ensuite le point sur les débats en cours, en m’attachent plus particulièrement à cette question des divorcés remariés, avant de tirer quelques conclusions et perspectives.

Télécharger la version intégrale du document

Fr. Ignace Berten, OP

Notes:

  1. Dans un premier document Miséricorde et doctrine : enjeux théologiques et ecclésiologiques du synode sur la famille, novembre 2014, j’ai largement développé les deux premières parties, que je résume rapidement ici. Ce document est accessible, entre autres ici ou ici.



Entre catholicisme et orthodoxie

A l’occasion de la semaine de prière pour l’unité des chrétiens, Catherine Aubin nous propose un entretien avec un prêtre dominicain, pont entre le catholicisme et l’orthodoxie. Il s’agit du frère Hyacinthe Destivelle, actuellement official à la Section orientale du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens à Rome..

Outre le fait que Hyacinthe Destivelle est prêtre dominicain, il est aussi docteur en sciences religieuses à l’Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge et à l’Institut catholique de Paris. Ancien directeur du Centre d’études et de la revue Istina, il a été également plusieurs années curé de l’église catholique Sainte-Catherine à Saint-Pétersbourg.

[Source]

Tags : , ,

Vivre l’Avent sur la Toile

Avent dans la Ville 2014 : « Voici, je me tiens à la porte ! »

Temps de préparation à Noël, l’Avent débute ce dimanche 30 novembre. Les dominicains proposent de recevoir, chaque jour, une méditation quotidienne par e-mail.

La grande originalité de cette retraite en ligne assurée par des frères des couvents de Lille, Nancy et Tours, est la prédication d’une mère de famille strasbourgeoise, Marie-Thérèse Kieffer.

Inscription à la retraite en ligne

Tags : , ,

Site international des Dominicains