Archives annuelles : 2016

Neuvaine 2016 – 10/05/2016 : « La Crainte de Dieu »

Neuvaine de la Sarte, édition 2016 : « Les sept dons de l’Esprit et plus, si affinité… ». Mardi 10 mai : « La Crainte de Dieu », méditation de fr. Philippe Cochinaux o.p.


Tags : , , , , , ,

Neuvaine 2016 – 9/05/2016 : « L’Affection filiale »

Neuvaine de la Sarte, édition 2016 : « Les sept dons de l’Esprit et plus, si affinité… ». Lundi 9 mai : « L’Affection filiale », méditation de monsieur l’Abbé Eric de Beuckelaer.


Tags : , , , , , ,

Neuvaine 2016 – 8/05/2016 : « La Connaissance »

Neuvaine de la Sarte, édition 2016 : « Les sept dons de l’Esprit et plus, si affinité… ». Dimanche 8 mai : « La Connaissance », méditation de sœur Marie-Pascale.


Tags : , , , , , ,

« La musique, j’y crois » – Jean-Pierre Longeat

"La musique j'y crois" de Jean-Pierre Longeat - Couverture Dans la collection « J’y crois » de chez Bayard (avec, entre autres, « Jésus, j’y crois » de Michael Lonsdale et « La vie poétique, j’y crois » de Colette Nys-Mazure), voici « La musique, j’y crois » de Jean-Pierre Longeat. L’auteur est moine bénédictin, et a été longtemps Père Abbé de l’abbaye Saint-Martin de Ligugé, réputée pour son chant grégorien et ses concerts. Il est aujourd’hui président de la conférence des religieux et religieuses de France.

« Je veux professer ici en musique mon engagement et mon attachement au Christ, celui que l’on reconnaît comme le Verbe de Dieu en chair, faisant lever un chant nouveau pour que le monde ait la vie et qu’il l’ait en abondance. »

Tout en retraçant son parcours de vie, le moine musicien s’efforce d’emmener le lecteur au plus près de la dimension spirituelle de la musique, laquelle est proche de la vie, et cela à travers une écriture limpide et tout à fait accessible aux non-musiciens. Quatre extraits comme exemple :

(La mélodie du chant grégorien) … « a la capacité de produire de l’élan et du repos. C’est là le secret de toute bonne musique ; c’est là le secret d’une vie réussie. Ce mouvement est celui de la respiration, du cœur, de la marche, de la relation. La vie est dans le mouvement, disaient les anciens : Vita in motu. » (p.32)

« J’ai mesuré par la suite à quel point le répertoire biblique n’avait rien à envier à celui d’un orchestre symphonique. Dans ce livre inépuisable, c’est toute la personne qui joue en quelque sorte la grande symphonie de Dieu. Des chants accompagnent ce propos dynamique et des instruments l’illustrent et le colorent. Je suis très frappé que l’expérience de l’orchestre évoque différentes dimensions de la personne humaine. On classe les instruments de musique en trois catégories (les cordes, les vents et les percussions) qui, justement, permettent de souligner cette symbolique. La bible ne manque pas de les utiliser. » (p.88)

« Les psaumes ont toujours été la matière principale de la prière juive et chrétienne. Ils font entendre le cri de l’humanité, qu’il soit de supplication ou de louange. Ils exaltent la justesse comme voie spirituelle. Le chant des psaumes ; quelle que soit sa forme, ouvre le cœur à une autre réalité que celle du priant lui-même. (…) Il est vrai que ces textes ne correspondent guère à ceux qui nous viendraient spontanément sous la plume : ils sont parfois rugueux, et cependant combien est forte la manière dont ils nous poussent à dépasser nos limites. Ils ne sont pas à prendre à la lettre : ils concernent le combat intérieur qui se livre en chacun de nous. Le priant s’en remet à Dieu qui peut seul rétablir en nous la libre circulation de l’amour. »

Jean-Pierre LONGEAT, La musique, j’y crois, Bayard 2015, 124 pages

Dominique Lawalrée, OP


Tags : , ,

Neuvaine 2016 – 7/05/2016 : « Donné, c’est donné ! »

Neuvaine de la Sarte, édition 2016 : « Les sept dons de l’Esprit et plus, si affinité… ». Samedi 7 mai : « Donné, c’est donné ! », méditation de Myriam Tonus, o.p.


Tags : , , , , ,

« Les sept dons de l’Esprit et plus, si affinité… »

Eglise Notre-Dame de la Sarte, Huy
Neuvaine 2016
Du samedi 7 mai au dimanche 15 mai à 20h.

Icône de la Pentecôte - détail

Programme

Cliquez sur la date pour visualiser le contenu.

Samedi 07/05/16Dimanche 08/05/16Lundi 09/05/16Mardi 10/05/16Mercredi 11/05/16Jeudi 12/05/16Vendredi 13/05/16Samedi 14/05/16Dimanche 15/05/16
« Donné, c’est donné ! »
Mme Myriam Tonus, o.p.
Animation musicale : Dominique Lawalrée, o.p.
« La Connaissance »
Sœur Marie-Pascale, o.p.
Chorale Résonance
« L’affection filiale »
Abbé Eric de Beuckelaer
Royal Cercle Chorale d’Amay
« La crainte de Dieu »
Frère Philippe Cochinaux, o.p
Chorale « La clef des chants » de Tihange
à 14h00 : Célébration des Aînés et onction des malades – Chorale de la Collégiale & Chorale « Resurrexit »
« La force »
Frère Bruno Delavie, o.p.
Chorale « Accords et voix » de Stockay St Georges
« Le conseil »
Frère Didier Croonenberghs, o.p.
Chorale « Alors je chante » Mme Olivy
« La sagesse »
Frère Ignace Berten, o.p.
Chorale « Alors je chante »
« Parler en langues »
Voix dominicaines
Chorale Meli-Melo du Condroz
« L’intelligence »
Pasteure Yolande Bolsenbroek
Chorale Notre-Dame de La Sarte
Télécharger le programme

Tags : , , , , ,

Exhortation apostolique « Amoris Lætitia »

Exhortation apostolique "Amoris Lætitia"

Signée par le pape François le 19 mars et publiée officiellement le 8 avril 2016, voici l’intégralité de l’exhortation apostolique post-synodale Amoris Lætitia (« La joie de l’amour »), « sur l’amour dans la famille », qui marque l’aboutissement de deux ans de travaux du synode des évêques sur les questions de pastorale familiale.

Télécharger le texte intégral

Tags : , , , , , , , ,

« La puissance de la joie » – Frédéric Lenoir

"La puissance de la joie" Frédéric Lenoir, couvertureIl me semble qu’il y a deux manières de réagir face à des auteurs comme Frédéric Lenoir et à des livres tels que La puissance de la joie. Soit, on se contente de feuilleter et de lire la quatrième de couverture, cela suffit : on comprend tout de suite qu’il s’agit d’une pseudo philosophie très édulcorée, doublée d’un syncrétisme mêlant Jésus à Nietzche, en passant par le bouddhisme et le taoïsme, le tout saupoudré d’un peu d’hindouisme. Ce livre traite donc de spiritualité comme chemin vers le bien-être.

Et l’on sourit …

Oui mais ! On peut aussi prendre conscience du succès de ce genre de littérature et d’auteurs (et il y en a bien d’autres), qui sont sans nul doute utiles dans le parcours spirituels de beaucoup. Cela doit nous dire quelque chose sur notre époque de grande confusion, et sur une soif spirituelle qui manifeste un grand vide, résultant d’une méconnaissance de Dieu et d’une déception du catholicisme, mal informé.

Face à ce catharisme actuel, où l’accomplissement de soi (cette idolâtrerie des temps modernes), nous est présenté comme la clé du bonheur, nous devrions retrousser nos manches et nous passionner pour les rencontres, les échanges, les discussions.

Frédéric Lenoir, La puissance de la joie, Fayard 2015. ISBN 978-2-213-66135-3

Dominique Lawalrée, op


Tags : ,

« Éveille-toi, ô toi qui dors ! »

« Eveille-toi, ô toi qui dors, relève-toi d’entre les morts, et le Christ t’illuminera. »

Office des Ténèbres du Samedi Saint en famille dominicaine au Couvent Fra Angelico de Louvain-la-Neuve.


Tags : , , ,

Écho de l’Évangile : Bonne montée vers Pâques !

A propos de Luc 19, 28-40

En ce dimanche de fête, je ne peux m’empêcher de penser à cet autre dimanche de rameaux, en 2014, à Casablanca. Les hasards de la vie pour les non-croyants, la providence pour moi m’avait conduite à participer à un voyage interreligieux au Maroc. Le but de ce voyage était de découvrir la façon spécifique dont le Maroc gère le champ religieux. Il s’agissait d’aller à la rencontre des différentes communautés implantées là-bas, mais aussi de vivre ce type d’échanges au quotidien puisque le groupe était constitué d’une bonne quarantaine de belges musulmans, chrétiens et juifs. Même si je me suis embarquée dans ce voyage un peu à la dernière minute, j’étais certaine de saisir une opportunité qui rejoignait mon désir profond de rencontre au carrefour des trois grandes religions qui me tiennent à cœur. Et je ne fus pas déçue ! Le dimanche des rameaux vécu à Casablanca en fut la plus belle preuve.

Tout au long du voyage, nous avons appris à nous apprivoiser dans ce qui nous touchait au plus profond, notre foi respective. Les visites des lieux de culte des différentes religions représentées nous ont permis de mieux saisir la réalité priante de chacun. Le dimanche des rameaux était notre dernier jour et c’est tout naturellement que nous avons invité nos amis musulmans et juifs à nous accompagner. Leur acceptation nous a permis de vivre un moment de grâce. Après l’accueil joyeux de la communauté paroissiale multiculturelle, remplie d’enfants et de familles, nous avons écouté côte à côte l’évangile du dimanche des rameaux et la lecture de la Passion. Dans le recueillement partagé, j’ai mesuré le chemin parcouru en une semaine. Oui, là, je pense que nous avons prié les uns pour les autres.

Deux ans après, l’actualité mondiale brûlante et violente nous montre tous les jours l’urgence de l’apprentissage du bien vivre ensemble. N’est-ce pas, en résumé, tout ce que Jésus a essayé de dire toute sa vie ? Les textes de ce dimanche des rameaux nous introduisent à la semaine sainte et à la fête de Pâques. Nous y passons de la fête de la vie, de l’affirmation de l’amour et de la paix à la violence d’une exécution injuste et à la mort. La fête des Rameaux inaugure, une nouvelle manière d’être ensemble, de « faire royaume » pour que chaque personne, chaque peuple ait un avenir. Pas facile de construire ensemble quand nos pauvres mains sont tremblantes de préjugés. Mais nous pouvons nous appuyer sur la présence du Ressuscité, pour que ces prémices deviennent, dans nos mains, réalité.

Bonne montée vers Pâques !

Dominique Olivier, op


Tags : , ,

Site international des Dominicains