Archives du site

Déclaration des fraternités belges – Statement from Belgian fraternities

Knockin' on Heaven's Door galerie Flickr de Franck Michel

La Turbie, porte de l’église

[English version below]

A frère Bruno Cadoré o.p., Maître de l’Ordre
A frère Alain Arnould o.p., Socius pour l’Europe du nord, l’Europe de l’ouest et le Canada
A frère Rui Carlos Antunes e Almeida Lopes o.p., Promoteur général du laïcat
A frère Philippe Cochinaux o.p., Prieur de la Vice-province Saint Thomas d’Aquin en Belgique
Aux membres des Fraternités laïques dominicaines et à leurs assistants religieux.

Chers frères et sœurs en Saint Dominique,

A l’occasion de la 10e Assemblée européenne des Fraternités laïques dominicaines qui s’est tenue du 4 au 8 Octobre 2017 à Fatima, Portugal, la Vice-province de Belgique a déposé une motion relative à l’accueil des personnes « dites » en situation irrégulière dans les fraternités (Version françaiseEnglish version).

Dans sa réponse d’octobre 2017 (version françaiseEnglish versionversión en español), le Conseil européen, au nom de l’Assemblée, « propose officiellement à chaque Province de réfléchir durant un an à cette motion afin de pouvoir apporter et partager lors de l’Assemblée Internationale des Fraternités Laïques Dominicaines les expériences et réflexions de chaque province ».

A quelques jours de l’événement, notre Vice-province souhaite répondre à cette invitation et partager, dans la déclaration ci-annexée, ce qui se vit au sein de ses fraternités. Nous le faisons sans intention polémique, avec un grand respect pour les diverses sensibilités qui s’expriment à ce sujet et dans l’unique objectif de nourrir la réflexion des instances de l’Ordre qui souhaiteraient se saisir du sujet.

En vous remerciant d’avance de la bienveillante attention que vous accorderez à la présente, nous vous serions reconnaissants de la diffuser très largement et restons à l’écoute de vos questions et réactions.

Bien fraternellement,

Vice-province Saint Thomas d’Aquin en Belgique
Pour le Conseil vice-provincial
Ludovic Namurois, o.p.
Président


To:
Br. Bruno Cadoré o.p., Master of the Order
Br. Alain Arnould o.p., Socius for Northwestern Europe and Canada
Br. Rui Carlos Antunes e Almeida Lopes o.p., General Promoter for Laity
Br. Philippe Cochinaux o.p., Prior provincial of the St Thomas Aquinas Vice-Province of Belgium
Members of Lay Dominican Fraternities and their religious assistants

Dear brothers and sisters in Saint Dominic,

On the occasion of the 10th European Assembly of Lay Dominican Fraternities which took place in Fatima, Portugal from 4 to 8 October 2017, the Vice-Province of Belgium submitted a motion about welcoming people in so-called irregular situations into lay Dominican fraternities. (Version françaiseEnglish version)

In its reply of October 2017 (version françaiseEnglish versionversión en español), the European Council of Lay Dominican Fraternities, on behalf of the Assembly, « formally proposed to each Province to reflect on this motion for one year so that it can bring and share the experiences and reflections of each Province at the International Assembly of the Lay Dominican Fraternities ».

As the International Assembly is drawing nearer, our Vice-Province would like to respond to this invitation and share what is experienced in our fraternities in the hereby annexed statement. We do this without any intention of feeding a polemic and with utter respect for the various shades of opinion expressed on this subject, with the sole purpose of bringing food for thought to the Dominican authorities that might want to look into this issue.

Thanking you for your kind attention, we would be grateful for the widespread distribution of our statement and look forward to receiving your questions and responses.

Fraternally yours in St Dominic,

St Thomas Aquinas Vice-Province of Belgium
On behalf of the Lay Dominican Vice-Provincial Council
Ludovic Namurois, o.p.
President

[PhotoCC]

Tags : , , ,

Exhortation apostolique « Amoris Lætitia »

Exhortation apostolique "Amoris Lætitia"

Signée par le pape François le 19 mars et publiée officiellement le 8 avril 2016, voici l’intégralité de l’exhortation apostolique post-synodale Amoris Lætitia (« La joie de l’amour »), « sur l’amour dans la famille », qui marque l’aboutissement de deux ans de travaux du synode des évêques sur les questions de pastorale familiale.

Télécharger le texte intégral

Tags : , , , , , , , ,

Écho de l’Évangile : Un Dieu qui « danse » !

Danse J 07, galerie Flickr de Duc

A propos de Luc 15 1-3.11-32

Il y a dans les récits évangéliques, et singulièrement dans les paraboles, une force d’évocation que ne renierait pas le cinéma de court métrage. En quelques mots le réalisateur plante le décor et y place quelques personnages tellement typés que le spectateur se passe volontiers de longues descriptions pour se les représenter. Puis, tel un horloger actionnant d’une pichenette un balancier, le cinéaste introduit le léger déséquilibre qui va mettre en branle tout ce petit monde. Silence on tourne !

« Un homme avait deux fils… », le plus jeune lui demande la part d’héritage qui lui revient et s’en va dans un pays lointain où il gaspille dans une vie de débauche l’entièreté de sa fortune, puis revient à la maison, ruiné, affamé et contrit. L’aîné est certes demeuré fidèle à servir son père, mais il est incapable de partager la miséricorde de celui-ci.

Au terme d’une vision un peu superficielle, selon les aléas de notre histoire intime, nous nous identifierons sans doute à l’un ou l’autre de ces deux fils en réduisant ainsi ce film à un conte moral exhortant à la conversion et au repentir. Trop centrés sur nous-même, nous négligeons un troisième personnage auquel les mouvements de caméra nous ramènent pourtant sans cesse, le Père. C’est de Lui dont nous parle l’histoire. Un Père respectueux de la liberté de ses enfants, un Père patient et aimant, un Père qui « danse », fou de joie, au moment des retrouvailles.

Entre « Père, donne-moi la part de fortune qui me revient. » et « Père, j’ai péché contre le ciel et envers toi. » le fils prodigue n’a jamais douté de cette paternité sans quoi il n’aurait pas trouvé la force de revenir à la maison familiale et serait probablement mort égorgé dans une ruelle sordide.

Le frère aîné, quant à lui, n’utilise jamais le mot « père », il semble se considérer comme un domestique : « Il y a tant d’années que je suis à ton service sans jamais avoir désobéi à tes ordres ». N’étant pas vraiment fils peut-il comprendre l’attitude d’un père et, a fortiori, lui faire confiance ? Jaloux et amer, il refuse d’ouvrir à son cadet un avenir sous le même toit que lui. Semblable aux pharisiens, il écrase la faiblesse sous le poids de la loi.

Dans la parabole du fils prodigue comme d’ailleurs dans celle de la brebis perdue ou encore celle de la drachme perdue nous découvrons un Dieu Père dont la joie est à son comble quand nous entrons dans son projet de réconciliation. Se découvrir inconditionnellement aimés, malgré nos fautes et nos faiblesses, est une expérience fondatrice dans toute vie chrétienne, une expérience qui nous donne liberté et audace et que nous ne pouvons que partager en devenant signes de la miséricorde de Dieu pour tous les hommes.

Ludovic Namurois, op

[PhotoCC]

Tags : , , , , ,

Synode sur la famille : une relecture par fr. Bruno Cadoré

Le fr. Bruno Cadoré, Maître de l’Ordre des Prêcheurs et Mgr Gérald Cyprien Lacroix, Cardinal archevêque de Québec relisent le Synode sur KTO.


Tags : , , , , ,

Écho de l’Évangile : Au détour d’une promenade dans les vignes

A propos de Jean 15, 1 – 8

Il y a quelques années, j’ai eu l’occasion de me promener, par un petit matin glacial, dans une propriété viticole de Champagne. Si tôt matin, je n’étais pas seule. Le propriétaire des vignes travaillait le sécateur à la main. J’ai observé son travail avec curiosité et j’ai vu qu’il taillait allègrement chaque vigne : il ne laissait qu’une branche, promesse de fruits, une seule branche qui prendrait toute la force du pied de vigne pour assurer la récolte. Alors, j’ai un peu mieux compris, le discours de Jésus sur la vigne, ce beau texte qui nous est proposé ce dimanche.

J’ai compris la force des images puisées dans le quotidien de la vie de Jésus et des apôtres. Ces images sont moins parlantes pour nous qui sommes originaires d’une région herbagère ! En regardant le vigneron travailler, j’ai compris l’importance du Père et le soin qu’Il prodigue à chaque sarment, à chaque homme. J’ai vu la place vitale du pied de vigne, souvent vieux, tortueux, profondément enraciné dans la terre caillouteuse ou rugueuse, mais de qui part la sève, la force de vie. « Je suis la vraie vigne » nous dit le Christ.

J’ai laissé résonner en moi les mots « demeurer en », cités huit fois dans le texte, bien plus forts que « habiter avec » ou « héberger chez ». J’ai découvert leur beauté. Ces mots nous révèlent la force du lien avec le Christ dans une réciprocité inouïe. « Demeurez en moi comme moi en vous » nous dit-Il. C’est l’accueil de ces mots, mais au-delà d’eux de cette réalité de communion qui nous attache à la vigne.

J’ai compris qu’un seul coup de sécateur pouvait nous détacher du Père et du Christ et que les sarments coupés de leur source ne peuvent vivre.

J’ai lu dans le texte que pour rester attaché à la vigne, il faut accueillir sa Parole et que c’est la condition pour porter du fruit. J’ai compris que sa Parole véhicule la sève, la force de vie et que seul compte pour le Père, comme pour le vigneron, les fruits à venir. J’ai enfin réalisé que les sarments qui portent du fruit ne font que déployer le meilleur d’eux-mêmes dans un don naturel et gratuit. Les paroles de Jésus nous révèlent la force vitale du lien d’amour avec Lui et son Père et elles nous invitent, nourris de cette sève, à porter à notre tour des fruits d’amour.

J’ai enfin rendu grâce pour toutes ces découvertes au détour d’une promenade dans les vignes par un petit matin glacial.

Dominique Olivier, op


Tags : , , , , ,

[Audio] L’amour dans tous ses états

Jean-Michel Longneaux, conférence du 30/11/2013 : "L'amour dans tous ses états"

« L’amour dans tous ses états », captation de la conférence de Jean-Michel Longneaux 1 donnée dans le cadre de la journée de formation en famille dominicaine du 30 novembre 2013 au couvent Fra Angelico de Louvain-la-Neuve.

Notes:

  1. Jean-Michel Longneaux est philosophe, chargé de cours aux Fundp, conseiller en éthique dans le monde de la santé et rédacteur en chef de la revue Ethica Clinica

Tags : , , , ,

Echo de l’évangile : Une porte discrète ouverte sur l’Amour

A propos de Luc 13, 22 à 30

Si vous demandez à Jésus « combien seront sauvés ? » il vous indique comment y parvenir. Ce chemin d’Amour n’est pas un chemin facile. Il nous oblige à faire des choix

Comme dans nos vies amoureuses, c’est un chemin étroit parsemé de modestie, d’humilité,… Il ne suffit pas d’être un époux comme il faut en société pour être heureux dans notre vie affective. Il ne suffit pas d’un coucou de temps en temps quand nous en avons envie,… Il en est de même pour notre vie de chrétien, il ne suffit pas de dire que j’ai rempli tous mes devoirs de catholique, de baptisé,…

L’affirmation « nous avons mangé et bu devant toi, et c’est sur nos places que tu as enseigné » ne suffit pas. Il faut s’engager : manger et boire avec lui et il faut ouvrir nos cœurs afin qu’il puisse y enseigner sa parole.

La vie avec Jésus, comme avec nos compagnons de vie, est loin d’être une routine. Comme Marthe et Abraham, nous devons notamment être capable d’une hospitalité sans limite surtout face à l’imprévu et, comme Marie, de nous asseoir pour écouter les Paroles de Jésus avec attention et cœur. Cette manière de vivre d’entrer dans nos profondeurs de nos cœurs peut nous aider en toute modestie et humilité à entrer par « la porte étroite ». Elle est discrète pour ne rien nous imposer mais nous aide à être nous-même au plus profond de nous pour atteindre une vraie joie sans publicité, contrairement à d’autres voies, portes, grandement ouvertes.

Le chemin à emprunter est ouvert à tous, il est œcuménique, sans élitisme. Jésus veut que nous soyons acteurs de nos vies, acteurs de cette merveilleuse histoire d’amour,…

Dominique van duyse


Tags : , ,

Site international des Dominicains