Archives du site

Un groupe d’échange sur les psaumes, pour grandir ensemble

Michel-Ange, La Création d'Adam, fresque, 1511-1512, Chapelle Sixtine, Vatican.

Michel-Ange, La Création d’Adam, fresque, 1511-1512, Chapelle Sixtine, Vatican.

Il y a bientôt un an Danielle Stievenart et Geneviève Linder ( Fraternité Sainte Catherine de Sienne, Bruxelles) mettaient sur pied un groupe d’échange sur les Psaumes, ouvert à tous les chrétiens ,quel que soit leur profil social et leur niveau de connaissance religieuse.

« Notre objectif, explique Geneviève, était de créer un tremplin pour les personnes sortant du parcours Alpha et ne trouvant pas un relai adapté dans leur paroisse« .

Au fil du temps le groupe est devenu une véritable cellule d’Eglise qui s‘est enrichie d’autres participants aux bagages spirituels très divers, formant ainsi un ensemble hétérogène et animé qui se réunit tous les 15 jours pendant juste une heure. Le schéma est simple : la séance est introduite par un morceau de musique intériorisante, puis chacun reçoit le texte illustré du psaume choisi et après lecture, cite un ou plusieurs mots ou versets qui l’ont frappé. Ensuite les commentaires de Noël Quesson (avec Israël, avec Jésus et pour notre temps) sont partagés donnant lieu à des échanges aussi variés que la miséricorde ou la vie dans l’Éternité.

C’est avant tout un ressourcement religieux mais non directif. C’est un moment où l’on peut penser Dieu et sa foi sans devoir suivre le rythme d’un enseignement théologique ou d’une homélie imposée. On y sent la force d’un partage spirituel en groupe limité à 12 personnes , le tout dans la joie et bien-être de se retrouver entre chrétiens qui cheminent ensemble et dans le respect de chacun. L’approche est volontairement enracinée dans l’esprit de liberté dominicaine.

La rencontre se termine par la remise d’un texte de méditation émis par les frères dominicains français ( site « Psaumes dans la ville« ) que chacun emporte pour approfondir la réflexion pendant la semaine, puis par la remise d’un « petit pain spirituel » (extrait biblique) et par une prière commune.

Il est en tout cas frappant de voir comment un approfondissement de la foi peut souder un groupe aussi hétérogène jusqu’à le pousser à faire ensemble une journée de pèlerinage,ce qui pour certains est plus accessible que la messe dominicale.

Tout se passe dans une grande simplicité avec beaucoup de profondeur et de liberté de cheminement personnel.

Saint Dominique n’est pas loin !

Michel Linder, OP


Tags : , , , , ,

Site international des Dominicains