Amitiés dominicaines 314 : « Gouvernances »

Amitiés dominicaines 314 : « Gouvernances »

Église, service extérieur

Bulletin du Laïcat dominicain n° 314
Janvier – Février – Mars – 2022

Cher.e ami.e,
Chers frère et soeur en saint Dominique

Etre dans le monde sans être du monde. Ou : comment être levain dans la pâte humaine dont on fait partie… tout en essayant de de ne pas reproduire ses dérives, son esprit de compétition, sa férocité quelquefois. Quelle que soit la signification profondément symbolique qu’on lui accorde, l’Église catholique est à titre égal une organisation humaine. Trop souvent, sa hiérarchie aime à rappeler que son mode de gouvernance ne saurait se référer aux critères qui répondent pourtant aux aspirations de la plupart des humains, dont la démocratie est la forme certes imparfaite, mais cependant la plus désirable.

Ce numéro d’Amitiés dominicaines se propose, à l’occasion du Synode, de réfléchir aux enjeux non seulement théologiques et ecclésiaux, mais également philosophiques et pratiques de différents modes de gouvernances. À partir de la réflexion de Jürgen Habermas, figure contemporaine incontournable dans ce genre de réflexion, mais aussi à partir d’exemples d’expériences de terrain – dont celle de nos Églises soeurs du monde protestant.

Toute réalité humaine « qui compte » comporte une dimension éthique et juridique, ainsi qu’une dimension symbolique – celle qui fait sens et engage l’être profond. Ignorer ou minorer sa composante factuelle est dangereux : se placer en surplomb ou en dehors du monde, c’est refouler l’humanité dans toute son épaisseur. Si elle se veut « experte en humanité », l’Église ne peut laisser s’agrandir encore la distance qui sépare ses pratiques, en matière de gouvernance et de reconnaissance de la complexité humaine, des avancées dont nos sociétés témoignent à travers heurs et malheurs. Si elle a beaucoup à offrir au monde, le monde peut lui aussi la faire grandir.

Pour le comité de rédaction,
Myriam TONUS, OP

Sommaire

  1. Habermas, l’Église et la collégialité
  2. En union… et autonomes
  3. Saint-Merry : comment comprendre ?
  4. La synodalité comme forme, style et structure de l’Église
  5. Du côté de nos frères protestants
  6. Une autre gouvernance : quand des jeunes testent l’avenir
  7. En Église, la diversité ne peut être une menace

Crédit photo : iStock/vm

Joindre la discussion

Abonnez-vous à notre newsletter

Archives